Aller au contenu

STM - Mouvement collectif

L’accessibilité universelle 29 octobre 2010 

Grand projets

Le saviez-vous ? L’accessibilité universelle s’adresse à tous : des personnes ayant des limitations fonctionnelles, à celles voyageant avec enfants en poussette, etc.

Son rôle ? Faire en sorte que l’utilisation du réseau du métro, des bus et des infrastructures et des services de la STM soit similaire pour tous, en même temps et de la même manière.
Concrètement, la STM offre des mesures facilitantes, comme des ascenseurs, des planchers surbaissés et des rampes basculantes dans les bus, des sièges réservés en priorité aux femmes enceintes, aux personnes à mobilité réduite ou aux personnes âgées, des bandes avertissantes le long des quais du métro pour les personnes ayant des limitations visuelles…
Résolue à améliorer son offre de services, la STM agit en collaboration avec des regroupements associatifs représentant l’ensemble des personnes ayant des limitations fonctionnelles. De plus, elle s’assure d’intégrer la notion d’accessibilité universelle dans l’ensemble de ses projets, tout en respectant les ressources dont elle dispose.

Pour en savoir plus

Verbatim du vidéo

Marie Turcotte : Représentante des clients du transport adapté, Conseil d’administration de la STM

L’accessibilité universelle c’est un aménagement qui est conçu pour tous, pour tous les citoyens, incluant les personnes ayant des limitations fonctionnelles.

C’est autant l’ensemble de la clientèle, les femmes enceintes, le monsieur qui arrive avec une grosse valise, les parents avec enfant en poussette, les personnes âgées. En fait, c’est pour tout le monde. C’est une plus valu pour l’ensemble de la clientèle.

Mathilde LeBouëdec : Conseillère corporative Accessibilité et Diversité, STM

La STM a beaucoup travaillé pour améliorer l’accessibilité du réseau aux personnes qui ont des limitations visuelles, notamment par l’amélioration de la luminosité dans les stations, en installant des bandes jaunes sur les escaliers fixes et les escaliers mécaniques.

On a aussi mis en place un certain nombre de mesures pour les personnes qui ont une déficience intellectuelle, ou une déficience motrice…évidemment de plus en plus d’ascenseurs.

Yvon Provencher : Intervenant avec déficience visuelle

Ce qui a changé ma vie, c’est l’annonce verbale des stations de métro. Je n’ai plus à me poser la question maintenant où je suis rendu quand je fais un déplacement dans le métro, parce que je sais à quelle station je suis rendu. Ça, c’est vraiment extraordinaire. Quand c’est arrivé là, ça été vraiment fabuleux.

L’objectif le plus important, c’est d’intégrer dès le départ d’un projet la notion d’accessibilité universelle, dès la planification du projet.

Il y a des tuiles avertissantes maintenant en bordure de quais des stations de métro et ça c’est important parce que pour une personne qui ne voit pas sur un quai de métro, il y a toujours possibilité de se désorienter. Pour une raison X, si je me désorientais, et si j’ai une canne, lorsque ma canne détectera les tuiles, cela voudra dire que je n’ai pas d’affaire à être là et que je suis trop près des railles, il faut que je retourne vers mon mur. Ça, ca peut éviter des blessures assez importantes.

La STM et le milieu associatif se parle. Et cela permet à la STM, d’une part de mieux comprendre les besoins, en matière d’accessibilité du réseau régulier, et aussi permet de mieux comprendre la réalité de la STM en tant que transporteur.

C’est une affaire d’équipe. Moi j’ai une idée, mais si je suis toute seule à y croire. Il faut que les gens y croient eux aussi. Comme je disais tantôt, seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin.

Fermer le verbatim

8 COMMENTAIRES

  1. STM

    L’accessibilité universelle est une préoccupation importante à la STM et beaucoup d’efforts sont réalisés. Il y a actuellement des travaux pour rendre accessibles par ascenseurs les stations Champs-de-mars et Jean-Talon, les tuiles avertissantes le long des quais et les bandes jaunes sur les escaliers fixes sont installés dans toutes les stations, les nouveaux wagons AZUR seront complètement accessibles, la rénovation de l’ensemble du parc d’escaliers mécaniques avance bien, l’amélioration de la sonorisation en station est finalisée…..
    Signaler un commentaire abusif

  2. françois

    @Alex, je suis d’accord. Ne pas avoir accès à la station de métro qu’on désire en élimine l’utilisation. Ça fait longtemps que la STM est au courant de ce problème. On a beaucoup investi dans l’over-automatisation du métro de MTL avec Alstom, un peu de cet argent pour faire des ascenseurs dans les stations existantes, ça serait bien. Surtout avec le vieillissement de la population et le mini babyboom qu’on vit actuellement, ça va être de plus en plus requis.
    Signaler un commentaire abusif

  3. STM

    @Normand Boulanger En matière d’entretien, il est généralement convenu de distinguer les interventions selon qu’elles sont de nature curative, préventive et «améliorative». Ce sont, généralement des ressources distinctes qui sont affectées à la réalisation de ces interventions distinctes afin d’éviter, justement, qu’une catégorie d’intervention consomme à elle seule toutes les ressources disponibles. C’est ce qui permet à la STM de maintenir, à la fois, son réseau actuel, fonctionnel tout en améliorant différents aspects de son service, parallèlement. Le remplacement de finis architecturaux abimés est une intervention de nature curative et vise à restaurer la fonctionnalité de l’équipement en vue d’éviter, entre autre, une détérioration conséquente accélérée. Il s’agit aussi probablement de travaux encore couverts par une garantie et qu’il convient donc d’exécuter rapidement.
    Les différentes initiatives visant à améliorer l’accessibilité du réseau sont des interventions de nature «améliorative» et ont pour objectif de rendre le réseau régulier davantage accessible à tous les voyageurs.
    Signaler un commentaire abusif

  4. Lorraine LeBlanc

    J’ai un problème majeur à un genou (2 menisques de déchirés entre autre) ce n’est pas considéré comme une invalidité permanente donc je n’ai pas droit au transport adapté, c’est correct je peux marcher, me rendre au métro pour aller travailler à tous les jours. Mon problème est que j’habite près du métro Honoré-Beaugrand pas à Laval, pas dans l’ouest de Montréal, dans l’est soitl e parent pauvre du métro. Donc l’escalier roulant est défectueux régulièrement.(à toutes les semaines) et après avoir descendu le premier palier à pied, je dois poursuivre ma descente, puisque évidement le quai n’est pas accessible par escalier roulant non plus. il n’y a même pas l’idée qu’un jour un ascenseur pourrait être installé.Alors vos commentaires sur l’accessibilité universelle du métro….. ne me faite pas rire, je pourrais tomber …dans vos escaliers.
    Signaler un commentaire abusif

  5. Maxime

    @Alex, tu as raison, mieux vaut ne rien commencer puisqu’on aura pas terminé en une journée…
    —-
    Très belle initiative. Plusieurs gens en seront ravis et c’est très intéressant pour faciliter le passage des personnes à mobilité réduite.
    Signaler un commentaire abusif

  6. robert lalonde

    Bravo!!!!!!!!!!
    Signaler un commentaire abusif

  7. alex

    wow c’est pas avec vos 5-6 stations sur tout le réseaux qui va vraiment un usage  »universelle »….
    Signaler un commentaire abusif

  8. Normand Boulanger

    Si vous pensez vraiment accessibilité universelle, pourquoi prenez vous tant de temps à changer des tuiles qui sont toutes brisées et qui n’aident certainement pas au gens en fauteuil roulant, poussette, cannes et personnes âgées à se déplacer. J,ai observé ce phénomène à la station Henri-Bourassa qui d’ailleurs devrait avoir une amélioration de son éclairage très faible en station.
    Signaler un commentaire abusif

Ajouter un commentaire